Dreaming man

« Dreaming man »


Ceci est l’histoire biographique d’un homme solitaire naviguant entre les frontières du rêve et de la réalité.


Il s’agit, à travers ces prises de vue photographiques, d’inciter au rêve à partir d’un réel observé. De suggérer et d’évoquer une autre réalité, celle d’un réel transfiguré, images de son rapport au monde.


Les photographies présentées ici ne sont pas véritablement des « photographies narratives » : elles suggèrent le récit.


Elles renvoient au flottement entre rêve et réalité, et son histoire, en rapport avec cette porosité entre ces deux mondes, ces frontières, peut se dessiner dans le regard de l’observateur en lui offrant une liberté suffisante pour ne pas le cloisonner dans un récit opaque où l’imaginaire n’a pas sa place.
Frontière entre le confiné, l’intime, l’espace intérieur d’une chambre par exemple et l’espace ouvert, la liberté, le tumulte, un ciel, un champs illuminé de nuit, la Nature dans sa globalité.


Cette porosité entre ces 2 mondes, pour lui, se veut ténue. Ainsi, cette association de photographies, par leur résonance entre elles, qu’elles soient associées en diptyque ou dans leur ensemble, façonnent comme un récit où l’interprétation du «regardeur» joue un rôle majeur.


Lorsque le brouillard envahit une plaine, il y a ce côté féerique qui émerge, inquiétant même. Le monde nous apparaît tel qu’il est mais à cela s’ajoute le monde du rêve où chacun ne distingue plus réellement la surface des choses, ce qui apparaît peut être suggéré, il existe alors dans l’air un flottement entre rêve et réalité.


Cette série de prises de vue photographiques montre cet homme uniquement et je tente de raconter sa propre expérience de vie.